• L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

    Les années 1900 et 1910 : aucun bouleversement dans la mode

    Au tout début des années 1900, les femmes portent des corsets ou des guêpières pour atteindre la silhouette en S si convoitée : la poitrine et le derrière ressortent, la taille est très marquée et très fine. Les corsets sont tellement serrés que certaines femmes ont des problèmes de santé et s'évanouissent à la moindre émotion. Les robes sont très longues et les manches aussi ; le corps de la femme est caché sous les habits. Chapeaux, ombrelles, robes à traîne, éventails, manches gigots, dentelles, perles, rubans... Les fioritures sont très appréciées. Pendant les vingt première années du XXe siècle, la mode n'a pas subit d'énormes bouleversements, ce n'est qu'après la Première Guerre mondiale et paradoxalement grâce à elle que la mode change...

                                        L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                                         L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

     

    Les années 20 : les femmes se mettent à l'aise 

    Après la Première Guerre mondiale, les femmes doivent travailler et elles veulent être à l'aise dans leurs vêtements ; le confort devient une priorité, sur laquelle certains créateurs se sont penchés. Lanvin, Chanel, Rochas, Jean Patou et la Maison Doucet sont les maisons de coutures les plus prisées. Plus des deux tiers des Françaises s'habillent sur-mesure, pour les classes moins aisées, des patrons sont édités dans les journaux. Pour la première fois, le corset est banni et remplacé par le soutien gorge, les jupes et les robes remontent juste au-dessous du genou, les pantalons pour femmes apparaissent et les vêtements tailles basses voient le jour. De plus, Coco Chanel crée la petite robe noire en 1926 et les strass et paillettes s'invitent sur les vêtements. La minceur et le teint bronzé sont les nouveaux canons de beauté. Les années 20 représentent le début de la modernité.

                 L'évolution de la mode féminine au XXe siècle             L'évolution de la mode féminine au XXe siècle              L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

                        Soutien-gorge                           Robes tailles basses                         Patron dans un journal

     

    Les années 30 : l'influence des magazines sur la femme 

    La photographie illustre désormais les magazines féminins tels que Vogue, Marie-Claire ou encore Harper's Bazaar. Les mannequins portent des vêtements de haute couture dans des mises en scène attrayantes : à la plage, en promenade... Cela donne naissance à l'image d'une mère de famille parfaite et moderne cuisinant bien, s'occupant bien des enfants, s'habillant à la mode... Désormais, les femmes accordent chacune de leurs tenues à leurs activités. Le jour, elles portent, le plus souvent, un tailleur, une robe moulante à la taille et au tombé droit ou une robe étroite nouée dans le dos. Pour le soir, les femmes portent des robes longues et moulantes. Grâce aux tenniswomen anglaises qui portent des shorts, les Françaises osent et font de même. La mode est au buste en V (épaulettes) et décolletés dans le dos. Pour maintenir un ventre plat, la gaine est adoptée par de nombreuses femmes, tout comme les cheveux teintés (popularisés par les vedettes de cinéma). Dès 1936, les femmes sont de plus en plus à la recherche de vêtements confortables, qu'elles peuvent porter pendant leurs loisirs (apparition des congés payés). Sans les magazines, la femme parfaite n'aurait jamais influencé les Françaises.

                                     L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                            L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

    Les années 40 : les couturiers innovent

    Pour faire face aux restrictions de la Seconde Guerre mondiale, les femmes doivent adapter leurs tenues à leur rythme de vie, le vêtement doit avant tout être pratique et faire du neuf avec du vieux devient une priorité. A cause de la pénurie, les femmes iront jusqu'à se teindre les jambes avec du thé pour imiter la soie, à se dessiner, au crayon noir, des bas, ou encore, à se coudre des vêtements avec des rideaux. Le marché aux puces est une bonne solution pour obtenir de bons habits à bas prix. Tout le monde, surtout les couturiers, se met à ruser et à se dépasser pour confectionner des pièces avec des matériaux moins chers. En effet, on manque de matières premières telles le cuir, la laine, le coton, ce qui oblige certaines maisons de couture à fermer.
    Au début des années 40, la femme porte des robes raccourcies, cintrée à la taille avec des épaules larges et des manches ballon. De plus, la veste, comme celle que portaient les hommes, remplace les gros manteaux. Les chaussures, elles aussi, subissent un changement, elles se font rares en 1941 et les semelles sont alors fabriquées en bois.
    Au sortir de la guerre, les Français cherchent à s'amuser avec la mode et les femmes veulent retrouver leur féminité. Elles aiment alors porter de grandes robes sous des capes et leurs décolletés en U laissent entrevoir leur poitrine. Les épaules sont nues, et les jupes et les robes se rallongent. En 1947, la collection Corolle (jupes à 30 cm du sol, épaules plus arrondies, taille des robes extrêmement marquée et poitrine mise en avant) de Christian Dior fait l'effet d'une bombe, la tendance New Look traverse même l'Atlantique pour arriver en Amérique et se diffuse dans le monde entier. Elle caractérise les années 40.

                        L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                      L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                          L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

                                                                          New Look                                  New Look 

     

    Les années 50 : le glamour d'Hollywood habille les femmes

    Les années 50 sont marquées par l'influence du cinéma américain sur la mode. Les actrices telles Audrey Hepburn, Grace Kelly, Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor et bien d'autres encore, imposent un style très glamour et luxueux grâce à Hollywood qui est en pleine expansion. Audrey Hepburn devient l'égérie de Givenchy avec un style très élégant et raffiné tandis que Marilyn Monroe et Lauren Bacall préfèrent les coupes ultra glamours. Les femmes s'inspirent de ces actrices pour s'habiller au quotidien et être séduisantes. Cette décennie est aussi marquée par l'âge d'or des pin-up, surtout aux Etats Unis. 
    La maison Chanel, qui avait cessé ses activités pendant la guerre, revient avec le très populaire tailleur à la coupe stricte en 1954 pour contrer la collection Corolle de Dior. Pendant les années 50, les femmes voient apparaître les soutien-gorges pigeonnants, les talons aiguilles, les gaines et la mini jupe (née grâce à Mary Quant). Pour finir, de nouvelles matières voient le jour comme le polyester, le polyamide et l'acrylique, ce qui permet d’innover sans cesse. 
    L'évolution de la mode féminine au XXe siècle   L'évolution de la mode féminine au XXe siècle    L'évolution de la mode féminine au XXe siècle  L'évolution de la mode féminine au XXe siècle    L'évolution de la mode féminine au XXe siècle  

             Pin up                   Tailleur Chanel           Marilyn Monroe                Grace Kelly            Audrey Hepburn

     

    Les années 60 : l'émancipation de la jeunesse

    Lassée des règles sociales, la jeunesse française cherche à s'émanciper. Les femmes, qui ont désormais presque toutes un emploi, veulent être à l'aise dans leurs vêtements. Il n'est plus question d'être tirée à quatre épingles, ni même d'être parfaite. Un souffle de liberté entraîne les jeunes à briser les conventions, sous l'influence de la pop et de la musique yéyé. La mode suit le rythme... On ne va plus chez le tailleur, on achète ses vêtements dans des magasins de prêt-à-porter. Très rapidement, les styles « yéyés », « blousons noirs », « mods » ou encore « rockers » s'imposent comme des symboles d’une contre-culture qui se répand dans presque toutes les classes sociales. Les femmes mettent enfin leurs jambes en valeur grâce à la mini-jupe, très en vogue, portée été comme hiver, avec des bottes. Elles aiment aussi la robe-sac (Balenciaga, 1957), les collants colorés, la robe-trapèze et le monokini (les maillots deux pièces étaient réservés aux actrices et aux pin-up). Le tout est bien sûr conçu dans des tissus aux couleurs très vives et aux motifs géométriques (losanges, damiers, ondes...). L'icône de cette décennie est Brigitte Bardot, symbole de la libération de la femme ; ses formes voluptueuses font rêver et incitent à être sexy.

                     L'évolution de la mode féminine au XXe siècle             L'évolution de la mode féminine au XXe siècle              L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

                           Brigitte Bardot                            Robe trapèze                         Mini jupe et bottes

     

    Les années 70 : 3 styles, disco, punk et hippies 

    Le style vestimentaire des années 70 met à l'honneur les couleurs très prononcées (bleu électrique, rose fushia, jaune poussin...) et les paillettes que le groupe ABBA et la musique disco commence à démocratiser. Ce style est principalement caractérisé par la vague hippie avec, par exemple, ses pantalons pattes d'eph, ses foulards, ses franges et ses longues et légères robes aux imprimés floraux qui sont très à la mode. Les « enfants-fleurs » qui sont pacifistes l'expriment à travers des phrases comme « Peace and Love », « Faites l'amour, pas la guerre » et « Flower Power » qui sont souvent imprimées sur des vêtements. Pendant cette époque, on ose tout, les styles féminins et masculins se mélangent : les hommes ont les cheveux longs tandis que les femmes aiment la coupe à la garçonne, les pantalons et les blazers. Par ailleurs,  Vivienne Westwood met au goût du jour la mode punk : jeans troués, Dr Martens, tatouages, coupes de cheveux extrêmes, épingles à nourrice...

                       L'évolution de la mode féminine au XXe siècle          L'évolution de la mode féminine au XXe siècle          L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

    Les années 80 : pop, disco & Cie

    Blasers à épaulettes, jupes tulipe, pantalons à pinces, jupes boule, bodys, jeans troués, sweat shirts, sneakers, badges, pin's et broches, tel est le style des années 80. Amenée par la New Wave, qui fait fureur et qui influence la mode vers une tendance rock, voire gothique, la couleur noire s'impose dans les garde-robes. Paradoxalement, les couleurs fluos et acidulées sont très en vogue. Pendant cette décennie, le sportswear, venu des États Unis, encourage à porter des vêtements confortables, comme les joggings, baskets, les vêtements en lycra, fibre souple et un peu élastique nouvellement inventée... En même temps, une nouvelle vision des femmes apparaît : Jean-Paul Gaultier, Azzedine Alaïa et Thierry Mugler cultivent l'image de la femme puissante et conquérante, working girl élégante et douée au travail. Des créateurs étrangers se font connaître en France, par exemple le Japonais Kenzo, qui introduit le style ethnique et exotique. Les années 80 naviguent entre décontraction et élégance du quotidien.

                                  L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                                     L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

     

    Les années 90 : mélanges de styles...

    Toujours dans une idée de vouloir être confortable dans ses habits, les joggings, les pantalons baggies et les baskets (Air Max de Nike, Stan Smith de Adidas...) se vendent comme des petits pains. Entre messages, smileys, fleurs exotiques et motifs animaliers (zèbre, léopard, tigre..), les imprimés font des folies. Par ailleurs, certains vêtements à la mode des décennies précédentes tels le jean, le pantalon pattes d'eph, la salopette, le trench... sont de nouveaux très tendance. Côté musique, le grunge influence énormément cette décennie et apparaît alors le look rock déguenillé composé le plus souvent d'un jean déchiré et d'une chemise à carreaux. Les Spice Girls et autres girlbands aiment le style très sexy avec des paillettes, des chaussure à plates-formes, des cropped-tops et des mini-jupes.
    Dans les ateliers, des stylistes créent la mode minimaliste, très graphique et structurée, qui plaît beaucoup. Pendant cette période, plusieurs créateurs se font une renommée internationale : Martin Margiela, Thierry Mugler, Montana... Les défilés deviennent de vrais shows par la musique, les jeux de lumières, les mannequins « icônes » et l’excentricité des pièces. Pendant les années 90, chaque tenue devient le reflet du caractère de la personne qui la porte...

                                              L'évolution de la mode féminine au XXe siècle                           L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

     

     

    Les années 2000 : les marques font vendre

    Pour vendre toujours plus, les marques utilisent des stars (acteurs, chanteurs, sportifs...) qui vont provoquer l'envie d’acquérir les mêmes vêtements qu'elles. Les enseignes usent et abusent de cette stratégie commerciale qui devient commune. De plus, le nom du fabricant fait désormais presque plus vendre que l'objet en lui-même. La mode s'est complètement internationalisée avec la mondialisation, même si certains créateurs arrivent à préserver leur identité. On ne peut pas vraiment parler de la spécificité des années 2000 car c'est un mélange de beaucoup de styles ; chacun assemble des pièces à sa manière pour créer son propre look.

                                                                        L'évolution de la mode féminine au XXe siècle

    « ShikakaiMasque avocat, oeuf, citron contre la peau grasse »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    16
    prudence
    Lundi 3 Avril à 13:12

    je vous wemessie pour 7  aoutikle twai kemplet,je mille fwa messi,au wevoi mon fwe auvwoir fwewo

      • bijou
        Lundi 3 Avril à 13:15

        auvwa pew

         

    15
    crotte
    Mardi 17 Janvier à 14:48

    ouloulouuuu

    14
    Jeudi 9 Juin 2016 à 22:43

    heuuuuuuuuuuuuu?????????????????????????!!!!!!arf

    13
    nicole
    Mercredi 8 Juin 2016 à 20:42
    <address>merrrrrrrrrrrrrrrrrrcccccccccciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii iii!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!</address>
      • manon lasexy
        Jeudi 26 Janvier à 17:42

        je te pine fdp

      • manon lasexy
        Jeudi 26 Janvier à 17:41

        ntm toi

    12
    CACA
    Mercredi 8 Juin 2016 à 20:40

    dvfg hyjµ§ép0ÔÉPuk,yjmthsleep

      • zizi
        Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:21

        caca boudin merde

         

      • jhzhebb ed
        Vendredi 4 Novembre 2016 à 15:20

        chichon

      • clara
        Mercredi 8 Juin 2016 à 21:01

        que tu est conneyes

      • pipi
        Mercredi 8 Juin 2016 à 20:44

        totalement imature

    11
    Mercredi 2 Septembre 2015 à 15:19

    Merci ! cool

      • bijou
        Lundi 3 Avril à 13:17

        dr1

    10
    Mardi 1er Septembre 2015 à 13:45

    Une sacrée évolution .. bravo pour cette belle page très instructive !

    Bises de Nicole

      • bijou
        Lundi 3 Avril à 13:17

        bisou nikaule,mil biswu de zabadou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :